Accueil > Actualités > DOSSIER SPÉCIAL HIVER

Dossier spécial : votre voiture en hiver
Les conseils du Club Identicar pour rouler en sécurité

Vous prenez la route des vacances d’hiver ? Neige, verglas, grand froid… avant de partir, consultez notre dossier spécial pour préparer votre trajet et affronter tous les aléas de l’hiver sans risque pour votre voiture !

Voici quelques conseils pour bien protéger votre auto !

Pneus neige, chaînes, chaussettes…
quel équipement choisir ?

Ce que dit la loi en France ?

Il n’existe aucune règlementation concernant les pneus neige : chaque automobiliste est libre de s’équiper ou pas. Concernant les chaînes, la seule contrainte est de respecter les panneaux de signalisation demandant de s’équiper quand vous les croisez.
Concernant les pneus cloutés ou à crampons en revanche, plusieurs obligations à respecter :

  • Les dates : entre mi-novembre et fin mars.
  • Les limites de vitesse spécifiques : 90 km/h pour les véhicules particuliers, 60 km/h pour les autres.
  • Le fait de devoir mettre le disque « pneus cloutés » à l’arrière de votre véhicule.

A consulter :
Législation en vigueur en France Législation en vigueur en Europe




Les chaussettes

Comment ça marche ?

Elles sont en tissu, généralement composées de fibres de polyester. Quand votre roue frotte la neige ou la glace, le réchauffement provoque la fonte et l’eau produite est absorbée par le tissu de la chaussette pour conserver l’adhérence maximale de votre pneu à la route. Elles doivent être mises sur les roues motrices de votre auto du haut vers le bas et en plaçant les élastiques sur la partie intérieure du pneu.

Avantages et inconvénients 

Super pratique à enfiler sur vos pneus (grâce à des élastiques versus le métal rigide des chaînes), elles sont aussi le dispositif le moins cher en cas de neige (de 20 € à 100 € la paire, 70 € en moyenne). Elles sont très efficaces mais seulement en cas d’enneigement léger.
Attention en revanche à ne pas rouler au-delà de 50 km/h et à les retirer immédiatement sur une route déneigée car elles s’abîment extrêmement vite sur route sèche.




Les chaînes

C’est le dispositif le plus efficace, surtout en cas d’enneigement important, même en cas de pentes ou sur une route sinueuse. Les chaînes doivent être à la taille des pneus et installées sur les roues motrices (au moins 2). Attention, avec les chaînes, on ne peut circuler que sur les routes enneigées et il ne faut pas dépasser 50 km/h. Elles peuvent être obligatoires, dans ce cas un panneau signale qu’il faut s’équiper. Elles sont plus ou moins chères selon leur système de fermeture. Surtout pensez après utilisation à les nettoyer et à bien les sécher pour éviter la rouille.




Les pneus neige ou pneus hiver 

Dès que les températures baissent en deçà de 7°C, vous pouvez changer vos pneus d’été. Les pneus hiver, que votre concessionnaire vous installe sur jante ou pas, vous permettront de rouler sur la neige comme sur le verglas (ils sont également utiles en cas d’aquaplaning). Ils sont composés d’une gomme moins dure que les pneus été et ils ont plus de rainures pour évacuer la neige. Ainsi ils adhèrent mieux sur la neige que les pneus classiques.
Ils ne sont pas obligatoires, par contre vous passerez partout avec !
Leur seul inconvénient c’est le coût du montage/démontage 2 fois par an pour les installer (en saison chaude ils s’usent très vite… donc mieux vaut les enlever) et le fait de devoir les stocker pendant l’été (service payant chez un garagiste si vous n’avez pas de place pour les stocker chez vous.).

Si vous êtes membre du Club Identicar, vérifiez dans votre Espace Membre les Bons Plans valables chez votre concessionnaire. Vous bénéficiez peut-être d’un service de gardiennage gratuit pour vos pneus d'hiver afin d'éviter qu'ils n’encombrent votre garage.

Questions/réponses




Les accessoires pour dégivrer votre auto

Ce qu’il ne faut pas faire

• Pas d’eau bouillante ou très chaude : c’est tentant mais le choc thermique peut causer des micro-fissures ou un éclatement du pare-brise s’il est déjà fragilisé.
• N’allumez pas vos essuie glace tant que votre pare-brise n’est pas complètement dégivré, sinon vous abîmerez les baleines en caoutchouc…




Les indispensables : grattoirs et bâches

A avoir en toutes circonstances dans votre boîte à gant : le grattoir, ou gratte-givre. A partir de 2 €, certains modèles plus originaux pourront atteindre les 12 €, comme ce grattoir pour les fans de combi Volkswagen.

Notre conseil: choisissez un grattoir avec gant intégré pour ne pas vous geler les mains. Dans ce cas, pour une dizaine d’euros, vous trouverez des modèles tout confort et bien chauds. Voici nos préférés : retrouvez les liens pour les acheter sur notre page Facebook !

En matière d’accessoires pratiques, faisons confiance aux Canadiens, bien plus habitués que nous à déneiger leurs autos !! Par exemple, ils sont tous équipés d’un balais-grattoir à manche télescopique. Selon les modèles vendus en France, comptez entre 9 € et 30 €.
La démo en images du top du top canadien anti-rayures pour la carrosserie de votre auto.

Encore mieux : la bâche antigivre ou la couverture, à placer sur le pare-brise la veille au soir, pour empêcher la formation de givre au cours de la nuit. Sachez qu’il en existe avec des ventouses, ou avec des aimants qui adhèrent mieux au pare-brise. Elles coûtent entre 2 € et 10 €.




Les sprays dégivrants : à acheter ou à fabriquer soi-même !

Il existe des bombes aérosol dégivrantes en bombe à vaporiser sur le pare-brise, les vitres, les serrures ou les portes et le coffre de votre auto pour 2 € à 7 €. Ces produits sont très efficaces, en revanche ils contiennent des produits chimiques polluants…

Nous vous avons donc trouvé quelques astuces efficaces et pas chères pour fabriquer à moindre coût votre dégivrant naturel.

• Vaporisez ou passez un chiffon imbibé de vinaigre d’alcool ou d’alcool à 90°C dilué à l’eau sur le pare-brise pour le dégivrer et limiter la formation d'une nouvelle couche de givre.

• Remplissez une chaussette de gros sel et passez-le sur le pare-brise avant la nuit. La fine pellicule de sel ainsi déposée empêchera l’adhérence du givre.

• Frottez la surface du pare-brise et des vitres la veille au soir, avec une demi-pomme de terre crue ou un demi-oignon pour limiter la formation de gel.

En derniers recours, votre carte de membre peut vous sauver pour dégivrer sans aucun outil à votre disposition !

La fiche conseil Club Identicar

C’est évident mais on ne le fait pas toujours, alors petit rappel :

Avant de prendre votre auto

Vérifiez que vous avez bien un gilet jaune, une couverture de survie, un triangle de signalisation, un grattoir, une paire de gants, une lampe de poche et vos chaînes / chaussettes.

Vérifiez que tous vos phares sont opérationnels ainsi que le feu de brouillard et que le dégivrage fonctionne à l’avant comme à l’arrière.

Remplissez votre réservoir de liquide lave-glace avec un produit antigel.

Entraînez-vous à mettre vos chaînes sur vos pneus un jour sans neige pour être prêt le jour J.

Téléchargez l’appli Club Identicar avant de prendre la route : en cas de pépin vous pourrez nous contacter en 1 clic grâce au bouton SOS Dépannage.

Sur la route

Réduisez votre vitesse, respectez les distances de sécurité et laissez toujours la priorité aux engins de déneigement et de salage.

Après votre trajet

Le sel et le sable sur les routes sont très corrosifs : pensez à laver votre véhicule plus régulièrement en hiver pour que la carrosserie ne s’abîme pas.

Rouler sur du verglas / de la neige

Nous pensons tous être de très bons conducteurs et maîtriser notre auto, même en cas de neige ou de verglas sur la route. Mais en cas de dérapage, la panique prend souvent le dessus et dans la précipitation, nous avons de très mauvais reflexes, comme freiner ou braquer. Sachez qu’il existe des stages de conduite sur neige ou verglas pour apprendre les bons réflexes.

Nous avons trouvé plusieurs stages : conduite-sur-neige ou stage pilotage de conduite sur glace.

Le site où vous trouverez tous les bons conseils pour conduire sur glace et pour trouver votre stage est ici : stage-conduite-glace.com.

A noter : si vous utilisez votre véhicule pour vous rendre sur votre lieu de travail, en tant que salarié(e) vous bénéficiez au titre de votre Compte personnel de formation (anciennement DIF) d’un crédit temps annuel que vous pouvez utiliser pour financer votre stage. De son côté votre employeur sera mieux couvert en cas d’accident sur votre trajet domicile / travail (à défaut d’actions de prévention, votre employeur encourt le risque d’une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 € et 5 ans d’emprisonnement à titre de responsabilité personnelle). Renseignez-vous auprès de votre DRH.

Si vous ne pouvez pas effectuer un stage, retenez les 5 règles d’or :

Essayer d’utiliser le moins possible votre frein, privilégiez le frein moteur dans les descentes par exemple, de préférence en 1ère vitesse.
En cas de perte de contrôle de votre véhicule, débrayer et contre-braquez surtout sans freiner.
Modérez votre vitesse et n’accélérez pas brusquement. Anticipez pour ne jamais avoir besoin de réagir avec précipitation, respectez les distances de sécurité avec les autres véhicules.
Veillez à être visible des autres en allumant vos feux de croisement et/ou de brouillard.
Laissez la priorité aux engins de salage et aux chasse-neiges.

RAPPEL : le code de la route « spécial hiver »

Il est l’heure de réviser votre code de la route !
Viabilité hivernale

• Voici quelques panneaux « spécial hiver » que vous ne devez pas croiser très souvent à part sur la route des vacances d’hiver :

B26 = "Chaînes à neige obligatoires"
Quand vous voyez ce panneau, cela signifie que vous êtes tenu de ne circuler qu’avec des chaînes à neige sur au moins deux roues motrices sur la route que vous allez emprunter ! Ce panneau peut être parfois complété d’un panonceau « pneus-neige admis ».

B44 = ce panneau signale la "fin d’obligation de l’usage de chaînes à neige".

• Et la question classique sur la route vers les stations de ski quand on croise un énorme chasse-neige qui descend ?
Qui a la priorité sur une route de montagne ?

 

Nous vous souhaitons de bonnes vacances et une bonne route à tous !

Les autres actualités